Historique du parc

Le parc Jarry fut créé le 13 juillet 1925 en tant que terrain de jeux par une location à la succession Stanley Bagg le propriétaire des lieux et ce bail sera reconduit à deux autres reprises. Et ce n'est que le 23 septembre 1945 que la ville de Montréal en fait officiellement l'acquisition. Le nom de Jarry rappelle Raoul Jarry, un conseiller municipal fort actif dans la création de ce parc. Rappelons que le parc comptait jusqu'aux années soixante une forte dominance dans son couvert de feuillus d'ormes d'Amérique avant que la maladie hollandaise de l'orme sévisse. Par ailleurs, un ruisseau, le ruisseau Saint-Aubin du nom du propriétaire de la ferme sise au coin nord-ouest du parc soit de la rue Jarry et du boulevard Saint Laurent, traversait le parc dans son axe sud-est pour se joindre à la rivière de la Montagne ou ruisseau Provost tout près du stationnement actuel d'Hydro-Québec. Voici quelques dates et événements qui situent le développement du parc Jarry chronologiquement.

1928 Kiosque à musique.

1950-1960 La Ville procède à des travaux d’aménagement du parc : aires de jeu, terrains de balle, sentiers et le stade.

1959 Les Alouettes de Montréal s’installent au parc Jarry.

1962 La piscine municipale est inaugurée sous la présidence du maire Jean Drapeau.

1966 L’équipe de soccer de Montréal s’installe également au parc Jarry.

1969 Le stade de baseball accueille les Expos de Montréal.

1981 Les Internationaux de tennis du Canada ont officiellement lieu à Montréal au parc Jarry.

1984 Le pape Jean-Paul II célèbre la messe au parc Jarry.

1985 Le parc Jarry est rebaptisé « parc Jean-Paul II ».

1988 Le parc retrouve sa dénomination originelle : « parc Jarry ».

1989 Aménagement de l'étang du parc Jarry et du secteur nord-est.

1991 Inauguration du monument dédié à la paix.

1992 Les fêtes de la Saint-Jean-Baptiste ont lieu au parc Jarry.

1995 Protocole d’accord entre la Ville de Montréal et Tennis Canada. En vertu de cet accord d’une durée de vingt ans, la ville cédait à Tennis Canada vingt acres du terrain du parc Jarry en échange de la gestion par celui-ci des installations à y construire. Il s’agit entre autres de la construction du Centre de tennis du parc Jarry et le réaménagement des terrains de tennis extérieurs.

1996 Inauguration du Centre de tennis du parc Jarry et tenue des premiers Internationaux de tennis féminins du Canada à Montréal.

1997 Ouverture officielle du chalet du parc Jarry.

1998 Inauguration du poste de police de quartier dans le pavillon Jean-Paul II.

2004 Création de la Coalition des amis du parc Jarry (CAP Jarry)

Les résidents de Villeray et d’ailleurs en sont venus à apprécier le parc Jarry et à l’intégrer dans leurs moeurs.

Prise dans le fond Conrad Poirier cette photo date du 8 juin 1939. On notera le pavillon qui sert en fait de vespasienne (urinoir) et qui a été construit en 1931 comme le kiosque à musique toujours présent dans le parc lors des grands travaux publics qu’a occasionné la crise de 1929. On voit aussi cette forêt d’ormes qui selon les témoins de l’époque était si dense qu’on pouvait s’y perdre dans laquelle déambulent deux promeneurs.