La CAP Jarry réitère son opposition à la construction de tout nouveau bâtiment dans le parc

La CAP Jarry dénonce les nouveaux aménagements projetés au Poste de police 31 présentement hébergé au parc Jarry
et souligne ses inquiétudes quant à la construction de 4 courts en terre battue par Tennis-Canada.

Transmettez ce message à tous ceux qui se préoccupent de la qualité des espaces verts à Montréal!

La CAP Jarry manifeste sa vive opposition à la volonté d’agrandissement des installations du poste de police 31 annoncée récemment par les élus de l’arrondissement Villeray-St-Michel-Parc-Extension, le Service de police de la Ville de Montréal et le Conseil exécutif de la Ville centre.

Selon la CAP Jarry, l’implantation d’un poste de police de quartier dans le parc Jarry en 1996, à proximité d’un terrain de jeux pour enfants (2 à 10 ans) et de la pataugeoire du parc, a toujours été perçue par les citoyens comme une initiative des plus discutables. Mais il est clair que le projet d’agrandissement présentement à l’étude est cette fois-ci totalement inacceptable

Il rassemblerait toutes les forces de police du quartier dans un parc paisible, à proximité d'espaces de loisir spécialement dédiés aux enfants. Il ajouterait un nouveau bâtiment au parc Jarry, bâtiment qu’on nous présente comme vert et construit sur un stationnement, mais qui n’est en rien comparable à une étendue gazonnée ou à un boisé.

La Coalition dénonce cette cohabitation qu’on lui impose depuis plus de 10 ans. S'il est trop à l’étroit, il faut que le poste de police déménage!

Le Plan directeur d’aménagement du parc Jarry qui a été adopté par le comité exécutif de la ville de Montréal en avril 2008 après plus de 5 ans de réflexion et de consultations publiques ne prévoyait aucunement l’agrandissement du chalet du parc (coin St-Laurent/Villeray) que partagent depuis quelques années des associations de citoyens, des clubs sportifs et le poste de police de quartier.

La CAP Jarry a pris une part active à l’élaboration de ce plan qui couvre 36,5 hectares de territoire afin de le protéger; les nouvelles constructions présentement en discussion viennent compromettre grandement l’équilibre que nous avions réussi à atteindre et qui fait consensus. La CAP Jarry a déjà adopté une position claire, cohérente et constante sur cette question- résolution adoptée lors de l'assemblée annuelle 2009

Informez-vous; lisez des articles à ce sujet